Les grand complot des femmes

Je vous mets ici un édito que j’ai dû écrire pour un exercice radio. Toute ressemblance avec des faits réels n’est pas fortuite.

Le 1er mars 1995, le gouvernement belge abolit le service militaire obligatoire. Les hommes belges mettaient fin à un complot féminin n’ayant que trop duré. Ils pouvaient revenir fièrement dans leur foyer, reprendre à César ce qui lui est dû.

Le service militaire obligatoire est un complot des féministes. Oui, pendant que les hommes combattaient contre l’Allemagne nazie, les femmes se sont arrogé des droits qu’on n’aurait jamais pensé leur donner. Elles pouvaient dorénavant sortir seules en rue, ou avec un officier allemand qui les invitait au cinéma. Les femmes ont pour la première fois osé chaparder les clefs de voiture de leur homme disparu ou occupé quelque part à l’est. Une fois de plus, les Eve modernes mangeaient le fruit défendu. Les conséquences pour notre sécurité sont encore toutes actuelles.

Mais les hommes finirent par vaincre l’Allemagne nazie…

Oui Larissa ! Les femmes devaient dès lors trouver un moyen d’envoyer à nouveau leurs sacs de testostérone jouer aux petits soldats quelque part. C’est alors qu’elles eurent une idée de génie : l’Union Soviétique allait devenir l’ennemi à ne surtout pas abattre. Et PAF ! Les hommes mordent tout de suite à l’hameçon. On envoie alors des milliers d’imbéciles crédules occuper l’Allemagne vaincue. Les femmes continuent alors leur coup d’état : droit de vote en 1948, contrôle de la zapette dès l’arrivée de la télévision dans les années 50. Dès les années 80, les femmes se déshabillent et monopolisent les clips de rap. Elles se dénudent de plus en plus dans les publicités, assommant d’un coup toute la méfiance des militaires revenus des champs de choux pour un temps.

Mais l’Union Soviétique finit par s’effondrer au tournant des années 90.

Oui Larissa. Les milliers de contre-révolutionnaires n’avaient plus de raisons de stationner en Allemagne. Le méchant popov assoiffé de sang ne viendrait plus. Les contingents sur place commencent alors à être rapatriés. Les groupuscules féministes révolutionnaires paniquent. Qui allait contrôler la zapette ? Les hommes vont-ils revendre le lave-vaisselle afin de compléter la cave à vin avec les quelques écus obtenus ? Comme par hasard, plusieurs conflits éclatent de par le monde : Yougoslavie, Irak, Rwanda… Mais rien n’y fait. Les hommes veulent reprendre leur place sur le canapé.

Les marche féministe est ralentie,cher Revizor…

Il fallut le temps Larissa. Mais les femmes infiltrées au parlement virent leurs charmes décliner avec le temps. Les députés ouvrent alors les yeux sur ce qui n’est rien de moins qu’un instrument de domination, si ce n’est d’oppression. Le débat est engagé, les abolitionnistes l’emportent: le service militaire est aboli. Les hommes jubilent, ils pensent le combat gagné, mais on en est loin.

Le coup d’état n’a pas encore été mis en échec…

Tout à fait. Les femmes ont réussi à monopoliser l’économie. Par exemple, les publicités à la télévision nous apprennent que les bains douches engendrent toujours des… orgasmes féminins. Ce simple exemple démontre que les femmes contrôlent toutes les entreprises, de celles produisant du café à celles produisant du bain douche. Car, non, le bain douche aux vertus orgasmiques n’a toujours pas été inventé pour les hommes.

Merci le Revizor pour cette analyse éclairée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s