BHL est le messie

 

Il suffit de prononcer son nom pour recevoir une volée de bois vert. Bernard-Henri Lévy est devenu la coqueluche des Français et ce dans tous les sens du terme. Coqueluche, car il est le sujet d’irritation préféré d’une multitude d’internautes en manque de sensations. Coqueluche aussi, car comme le dictionnaire médical l’indique, « la coqueluche est une maladie contagieuse qui se caractérise par une toux violente et convulsive ». Jusqu’à présent, aucun cas mortel de coqueluche « BHL-ienne » n’a été à déplorer. Zoom avant sur un phénomène peu commun.

Bernard-Henri Lévy jubile. Le regard hypnotisé par l’écran, il chasse sa mèche de cheveux sauvagement domestiquée. Un léger sourire satisfait creuse ses joues de petites fissures. Soudain, il se voit à l’écran.

L’ambiance est grave, presque solennelle. BHL est sur un navire de guerre, au cœur de la force de frappe française. La brise de mer ébouriffe sa chevelure. Lunettes noires sur le nez, BHL discute au téléphone. En réalité, il enseigne les rudiments de diplomatie à un chef d’état ou l’autre. Soudainement, BHL annonce qu’il fait une descente en Libye. BHL vient sauver les Libyens de leurs malheurs. BHL vient faire un film.

Si Bernard-Henri Lévy est cinéaste, il est aussi philosophe. Même « nouveau philosophe », selon son propre vocabulaire. Nouveau philosophe, car débarrassé du bagage totalitaire de ses prédécesseurs. BHL n’est ni communiste, ni fasciste, ni socialiste, ni capitaliste. BHL est pour les droits de l’Homme. BHL est l’incarnation des droits de l’Homme. BHL couche avec Marianne tous les soirs.

BHL saupoudre la terre d’explosifs dans l’espoir de la rendre meilleure. Moissonner les villes, faucher les corps, déraciner les régimes est son métier. Itinérant, le cultivateur des droits de l’Homme accomplit sa mission messianique partout où les porte-avions français l’emmènent. BHL fait partie de l’arsenal bleu-blanc-rouge : il amorce les bombes. Propager la paix à l’aide de  C4, le concept percutant d’un « nouveau philosophe ».

Nous, pauvres petits crétins obscurantistes, nous sommes incapables de comprendre toute la lumière qui jaillit de son esprit. Si on lui construisait une statue, on dresserait les pigeons à déféquer dessus. On apprendrait aux chiens à s’en servir de réverbère. Car tout messie est incompris en son temps. Mais BHL ne se laissera pas crucifier.

Bernard-Henri Lévy est pour beaucoup le fils spirituel de George W. Bush. Ils sont faits de la même chair, partagent le même goût du sang et sont aussi « aware » que Jean-Claude Van Damme. BHL est l’avenir de l’industrie de l’armement. Il vaporise la testostérone guerrière quand tous ne disent que de la mer***. Un peu à l’image d’un canard-WC parfumé au kérosène.

Le Revizor

PS: par solidarité avec l’auteur de ce texte, qui a dû s’imprégner de l’esprit torturé de BHL, veuillez partager cet article.

Publicités

2 réponses à “BHL est le messie

  1. Il donne des nausées ce Bhl, et si on se retient c’est qu’on l’attend pour lui vomir dessus!!…. Par pitié pour l’humanité faites le traduire devant le TPI, ça sera la plus douce des sentences, mais pas la plus juste!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s