Inde: McDonald’s n’est pas en odeur de sainteté

McDonald’s n’a pas son pareil pour débarquer dans des lieux symboliques. Dès la fin de la guerre froide, la chaîne américaine a ouvert un « restaurant » à deux pas de la place rouge, à Moscou.

L’ouverture de deux  « restaurants » McDonald’s en Inde suscite la colère des habitants locaux. Ronald le clown a choisi deux endroits parmi les plus saints de tout l’hindouisme pour vendre ses hamburgers.

McDonald a beau confondre autels religieux et friteuses, la chaîne américaine tente tout de même de respecter les croyances et coutumes locales. Les restaurants seront végétariens, en signe de respect pour les Indiens. Certaines branches de l’hindouisme interdisent la consommation de chaire animale.

Voir mon reportage radio présent ici : https://voixnouvelle.wordpress.com/2012/05/29/voyage-en-inde-spirituelle/

Le premier restaurant sera ouvert dans la ville de Katra, où se trouve le temple hindou de Vaishno Devi. Le deuxième restaurant végétarien sera bâti dans la ville d’Amristar, sacrée pour les Sikhs. Même si les Sikhs ne sont pas végétariens, les visiteurs et pèlerins ne trouvent pas de viande dans leurs temples.

« Il s’agit seulement d’une tentative désespérée de faire du profit. McDonald’s veut humilier les Indiens. Cette chaîne de restaurants est impliquée dans le meurtre de masse des vaches. La vache est un animal sacré en Inde. Nous allons lutter avec férocité contre les projets du géant américain », a déclaré le président du Comité National Indien, S. Gurumurthzi.

Les problèmes semblent s’amonceler pour McDonald’s. Le gouvernement bolivien, membre de l’axe anti-impérialiste conduit par le Vénézuélien Hugo Chavez, a décidé de bannir Coca-Cola et McDonald’s du territoire bolivien d’ici le 21 décembre 2012. Cette date n’a pas été choisie au hasard : elle correspond à la fin du monde selon le calendrier maya. Le président bolivien Evo Morales espère que cette date sonnera le glas du capitalisme.  « Ce phénomène n’a rien à voir avec la fin du monde, il s’agit plutôt de la fin d’une période de haine et de l’avènement d’une époque d’amour », a affirmé le premier président bolivien d’origine amérindienne.

Evo Morales a également annoncé qu’une boisson nationale, appelée Mocochinchi, allait remplacer le Coca-Cola. L’Inde emboîtera-t-elle le pas ? McDonald’s laissera-t-il la place à un restaurant indien, respectant les valeurs indiennes ?

Le Revizor

 

 

Informations tirées du site roumain adevarul.ro

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s