Aidez l’économie: mourrez!

Ce matin, en lisant le journal « Libération », j’ai avalé mon café de travers. Le quotidien se demande s’il faut interdire le diesel, nocif pour nos trachées si sensibles aux particules fines. Cette mesure permettrait d’éviter 3000 décès annuels parmi les rats des villes. Le plus ignoble dans tout ça, c’est que Libération semble se réjouir de cette possibilité !

Cessons d’être hypocrites : notre modèle social est à bout de souffle. Nous n’enfantons pas assez et tardons à mourir. Même si nous découvrons un intérêt aussi subit qu’inopportun pour la procréation nous condamnerions notre planète à l’anéantissement. Il n’y a donc qu’une seule solution : mourir en masse !

C’est sur ce programme que je compte me faire élire. Non seulement je n’interdirai pas le diesel, mais je le mélangerai à des particules de cyanure. Pour les petits malins qui comptent se réfugier à la campagne, j’ai la solution ! Des canadairs viendront disperser des insecticides surpuissants au-dessus de leurs charmantes demeures.

S’arrêter en si bon chemin serait une erreur impardonnable aux yeux de tous les grands humanistes. C’est pourquoi je propose de supprimer certaines « innovations technologiques » aussi dangereuses pour nos retraites que l’ABS, les airbags, les antibiotiques, les muselières, les alarmes incendies, les pacemakers, etc. Toute personne surprise en train d’exercer une activité s’apparentant à celle d’un pompier ou d’un ambulancier sera condamnée. Je vous laisse imaginer la sentence. D’autres mesures seront prises selon les impérieux objectifs de mortalité.

Je suis évidemment conscient que ces mesures peuvent paraître injustes. Mais chaque monument funéraire à son envers. D’autres  projets viendront adoucir votre quotidien. Les Big Bacon du McDonalds seront subventionnés. La distillation d’alcool frelaté sera fortement encouragée et plusieurs experts moldaves viendront enseigner leurs savoirs ancestraux dans le domaine. Toutes les personnes en faisant la demande se verront offrir un magnifique voyage à destination du Nord-Kivu, au Congo. Un Tupolev des années 50 appartenant à la compagnie Air Lesotho les y emmènera. L’éducation nationale sera totalement révisée. La voltige aérienne se substituera aux cours de gymnastique. Au jardin d’enfants, l’électricité et la soudure remplaceront la pâte à modeler. Par ailleurs, le père Noël ne distribuera plus des jouets par milliers, mais du crack et des amphétamines.

Toutes ces mesures relanceront véritablement notre économie et notre système social. Quand l’espérance de vie ne dépasse pas les 50 ans, plus de problème pour payer les pensions ! C’est toute l’économie qui bénéficiera d’un nouveau souffle (si j’ose dire). Les carrières tourneront jour et nuit pour extraire le marbre nécessaire à votre tombe. Les croque-morts remplaceront les milliardaires russes ou qataris. Un avenir radieux s’annonce.

Encore une chose… s’il y a moins de monde sur cette terre, peut-être ne devrais-je plus patienter 30 minutes avant d’entrer en contact avec mon opérateur téléphonique !

Le Revizor

Toute menace de mort m’étant destinée sera reçue avec bienveillance. Le passage à l’acte sera récompensé. N’hésitez pas.

Advertisements

8 réponses à “Aidez l’économie: mourrez!

  1. BOUMMMMMMMM ! are you rich ? No ? Died …..Je rigooole bien sur …Mais c »est ce que veulent les gros de la Planète ..Se débarrasser de ‘l’humanité indigne de vivre surtout les pauvres et les non WASP ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s