CHOC: un prisonnier de Guantanamo se suicide et laisse une lettre de désespoir

 

Malgré les promesses électorales, les États-Unis d’Obama détiennent toujours dans le secret des centaines de personnes.

Le 10 septembre 2012, un jour avant l’anniversaire des attentats du 11 septembre, une vie s’éteignait. Adnan Latif, un Yéménite de 32 ans, était retrouvé mort dans sa cellule de Guantanamo. Le gouvernement américain le détenait depuis plus d’une décennie. Le président Barack Obama n’a jamais écouté la décision du tribunal qui appelait à sa libération dès 2010. Aucune preuve n’a jamais été apportée sur les prétendus crimes du Yéménite, également inconnus. Fin 2010, il écrivait à son avocat.

 

On ne sait pas de quoi Adnan Latif est accusé.

« David Remes,

Fais ce que tu veux, il n’y a plus de problème.

Je suis heureux de m’exprimer depuis ces ténèbres et de dépeindre véritablement les conditions dans lesquelles je vis. Je m’en vais vers une cave et une vie sombre à l’ombre d’une prison. C’est une prison qui ne connait pas l’humanité, une prison qui ne connait que le langage de la force, de l’humiliation et de l’oppression pour tous ceux qui y entrent. Elle ne différencie pas l’innocent du coupable, le juste du malade. Elle ne fait pas la différence entre le vieillard qui est à bout de forces et l’homme qui supporte encore cette administration pénitentiaire qui est le mal dans la miséricorde.

Les privations sont le seul langage ici. Toute personne prête à mourir pourra atteindre la délivrance, c’est le seul espoir ici. La difficulté, c’est d’annoncer la fin, d’affronter notre amour pour la vie, alors que l’âme insiste pour que tout finisse et quitter cette vie qui ne peut même plus être appelée « vie ». Elle est déjà devenue une mort, une sempiternelle torture. Mourir est une grâce et une joie pour l’âme.

Je ne peux plus accepter ça, je vais en finir. Je vais partir vers un meilleur monde que celui-ci. Là-bas, la vraie vie existera toujours. Elle sera rythmée de bonheur et débarrassée du harcèlement.  Là-bas, les choses seront en ordre, le calme régnera, tu pourras te détendre et tu ne verras pas le monde des gens maléfiques.

J’ai besoin de quelqu’un qui détourne ses yeux de moi et me laisse libre de choisir ma fin. Avec toutes mes douleurs, je te dis au revoir. Le cri de la mort devrait te suffire.

Une puissance mondiale a échoué a sauvegardé la paix et les droits de l’Homme. Elle n’a pas réussi à me sauver. Je ferai tout ce qui est en mon possible pour me soustraire à la mort imposée en permanence dans cette prison.

156

26/12/2010 »

La lettre en version originale ici: http://www.alternet.org/civil-liberties/dead-gitmo-prisoners-tragic-letter-about-why-he-gave-life?page=0%2C1

 

Publicités

2 réponses à “CHOC: un prisonnier de Guantanamo se suicide et laisse une lettre de désespoir

  1. Au président Obama de libérer les prisonniers de Guantanamo immédiatement pour éviter l’arriver des soldats d’ALLAH les météorites et les astéroïdes sur les villes américaines pire que les météorites en Russie les russes aide Bachar assed ALLAH a avertit Poutine par ces météorites et l’astéroïde qui a frôler la terre les arabes n’ont pas appliquer la charia parce que ne sont pas des musulmans ALLAH a punit ces pays par ces révoltes et le terrorisme pire que le tsunami de Japon pour leurs hypocrésie

    • Je vis au 21ème siècle. Par conséquent, je sais que la terre est ronde, qu’elle tourne autour du soleil. Je connais l’électricité. Je ne pense donc pas que des chutes de météorites soient un signe d’Allah, de Bouddha ou de Chuck Norris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s