Le PPE à la Géorgie: Europe ou Russie, il faut choisir!

Ivanishvili, tout comme Saakashvili, est un fervent partisan de l’intégration à l’UE et à l’Otan.

Le Belge Wilfried Martens, président du Parti Populaire Européen (PPE) rue dans les brancards. Selon lui, les déclarations du nouvel homme fort de la Géorgie, Bidzina Ivanishvili, selon lesquelles Tbilissi souhaite intégrer les institutions euro-atlantiques tout en améliorant les relations avec la Russie seraient irréalistes. L’homme fort de la droite européenne démontre ainsi que l’Europe et l’OTAN ne peuvent agir que contre les intérêts russes.

« J’ai bien peur que la Géorgie ne puisse intégrer l’Otan et l’UE si elle développe d’étroites relations avec la Russie. Se tourner vers Moscou, ce serait se tourner vers le passé, pas vers le futur », a affirmé sans sourciller Wilfried Martens. Peu avant, le probable futur premier ministre Ivanishvili, affirmait « que l’intégration à l’espace européen et atlantique est la meilleure voie pour le futur et la sécurité de la Géorgie ». Ivanishvili avait basé sa campagne sur une promesse d’amélioration rapide des relations avec la Russie voisine.

Les déclarations de Wilfried Martens choquent. Certes, Moscou ne verrait pas d’un bon œil que Tbilissi aille grossir les rangs de l’UE et de l’Otan. La Russie a depuis toujours une peur bleue de l’encerclement. Cependant, le président du PPE fait preuve ici d’un cynisme contre-productif. Insinue-t-il que pour intégrer l’UE et l’Otan il faut être en conflit larvé avec Moscou ? Faut-il imiter les Lettons, Estoniens et Lituaniens en privant les russophones de leurs droits les plus élémentaires ? L’Européen en herbe doit-il partager les visions manichéennes de quelques vieux échalas du parlement européen à l’esprit aussi encroûté qu’essoré ?

Pourtant, la Russie se décarcasse pour avoir avec l’UE des relations cordiales. Vladimir Poutine propose depuis une décennie d’abolir le régime des visas. L’Europe s’y refuse, bloquée par la rancœur des Baltes, alors que la France et l’Allemagne y sont plutôt favorables. Le président russe propose un pacte pan-européen de sécurité voué à éclipser un Otan devenu obsolète. Les Européens bottent en touche. Malgré l’indéniable avantage stratégique d’une intégration sécuritaire à la Russie, les capitales européennes préfèrent rester à la merci de Washington. Pourquoi ? Par fidélité et tradition. Ils devraient saisir que faire de la politique, c’est avant tout se montrer opportuniste. La Russie est le rempart idéal face aux diverses menaces présentes en Asie.

Les dirigeants européens doivent se remettre en question. Mieux ! Ils doivent laisser la place à une nouvelle génération, débarrassée des carcans idéologiques du passé. L’Europe doit aider plutôt que de juger, comprendre plutôt que d’ignorer. C’est la seule manière de réunir enfin TOUS les Européens dans la même maison.

 

Le Revizor

Publicités

3 réponses à “Le PPE à la Géorgie: Europe ou Russie, il faut choisir!

  1. « J’ai bien peur que la Géorgie ne puisse intégrer l’Otan et l’UE si elle développe d’étroites relations avec la Russie. Se tourner vers Moscou, ce serait se tourner vers le passé, pas vers le futur », a affirmé sans sourciller Wilfried Martens »
    ________________
    Bref, la Géorgie n’a pas le droit de décider par elle-même de choisir ni l’UE, ni la Russie.
    La fameuse phrase de Bush :
    « Si vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous ».
    Le dictact de Martens est bien connu : la Voix des USA.
    La Géorgie devrait se déclarer  » NEUTRE »;
    Quant à l’OTAN, on le sait, voudrait continuer à prendre la Gérorgie comme base militaire pour attaquer la Russie.
    Quelle lamentable Occident. J’arrête ici !

    tourner vers Moscou, ce serait se tourner vers le passé, pas vers le futur », a affirmé sans sourciller Wilfried Martens

  2. Je ne pense pas que l’Otan veut attaquer la Russie. Seulement l’acculer dans un coin… Le mieux pour la Russie, ce serait de profiter de sa situation stratégique pour obtenir des concessions autant des Russes que des Occidentaux

  3. L’acculer dans un coin.. la Russie peut allègrement se tourner vers l’Asie.. Le perdant serait L’UE.. L’Allemagne
    n’est pas folle en se tournant vers l’Eurasie .
    ____________
    Vous dîtes :
    « Le mieux pour la Géorgie,ce serait de profiter de sa situation stratégique pour obtenir des concessions autant des Russes que des Occidentaux  »
    Certainement mais lisez plutôt ceci.. Soupe Sachavelli l’américain :
    La « diplomatie populaire » de Saakachvili – l’occidentalisation du Caucase
    http://vilistia.com/?p=13729

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s