L’indépendance de certains états américains? Une idée qui fait son chemin!

Les indépendantistes manifestent de temps à autres.

Les États-Unis sont eux aussi la cible des séparatistes. Une vingtaine d’états souhaitent sortir de l’union. Plus de 100 000 personnes ont déjà signé des pétitions en ce sens. Même si à l’échelle des États-Unis ce nombre reste dérisoire, il pourrait augmenter à l’avenir. À moins qu’il ne s’agisse que d’un signe de mécontentement face à la réélection de Barack Obama.

Le webmaster du site de la Maison Blanche devait s’y attendre. Au lendemain de la victoire du démocrate aux élections présidentielles, le site de la plus haute marche du pouvoir a été inondé de demandes de sécessions. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, des demandes en ce sens avaient déjà été formulées en 2004 avec la victoire de George W. Bush et en 2008 avec le premier mandat de Barack Obama. Pourtant, le nombre d’états ainsi mécontents n’a jamais été aussi haut. Cette fois-ci, ce sont des citoyens de vingt états différents qui réclament l’indépendance, en accord avec la déclaration d’indépendance des États-Unis d’Amérique. Les états mécontents sont : l’Alabama, l’Arkansas, le Colorado, la Floride, la Géorgie, l’Indiana, le Kentucky, la Louisiane , le Michigan, le Mississippi, le Missouri, le Montana, le New Jersey, New York, la Caroline du Nord, le Dakota du Nord, l’Oregon, la Caroline de Sud, le Tennessee et le Texas.

La plupart de ces états ont voté pour le candidat républicain, Mitt Romney. Ce n’est sans doute pas un hasard, sachant que Romney, comme le parti républicain, milite pour que le rôle de l’état fédéral fonde comme peau de chagrin. D’autres états sont acquis à Barack Obama.

La pétition qui a rencontré le plus de succès provient du Texas, avec 23 000 signatures. Là aussi, il n’y a rien d’étonnant. Le deuxième état américain le plus peuplé, également le plus vaste, ne fait pas mystère de ses désirs d’indépendance depuis plusieurs années. En 2009, son gouverneur Rick Perry avait déclaré « qu’il est probable que le Texas cherche à devenir indépendant si le gouvernement fédéral continue ses provocations ». Le Texas a connu dix ans d’indépendance avant d’être annexé par les États-Unis en 1845. Au cas où l’état deviendrait une république indépendante, il faudrait évidemment élire un président. Le redoutable Chuck Norris a dit être intéressé par le poste !

La plupart des pétitions reçues par la Maison Blanche citent la déclaration d’indépendance des États-Unis comme base juridique de leur requête. Ladite déclaration affirme que les états ont le droit de dissoudre l’union pour proclamer leur indépendance. Malgré tout, la dernière fois que certains états ont voulu obtenir l’indépendance, cela s’est terminé par une guerre civile. La guerre de sécession déchira le continent américain entre 1861 et 1865 et a emporté plus de 630 000 vies.

 

Le Revizor

Une réponse à “L’indépendance de certains états américains? Une idée qui fait son chemin!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s