En Ukraine, on vend des tickets pour le paradis et l’enfer!

Nul doute que les hystériques féministes ukrainiennes de Femen se cachent derrière cette farce.

La fin du monde, c’est comme le père noël. Ça revient tous les ans, ça occupe un tas de petits cons crédules et ça sert avant tout à amasser du fric. L’apocalypse version Maya 2012 n’échappe pas à la règle. Hollywood enchaîne les blockbusters. Certains esprits fallacieux mettent en vente des capsules de béton armé pouvant résister aux pires cataclysmes. D’autres vendent des packs alimentaires permettant à quelques américains obèses de continuer à s’engraisser malgré la fin des temps. Mais c’est en Ukraine qu’on touche le fond. Une société met en vente des tickets pour accéder au paradis ou… à l’enfer.

Désormais il ne suffit pas d’être exécrable pour rôtir en enfer aux côtés de Satan et de sa clique de joyeux lurons. Non, ça c’est le passé, réservé aux « has been ». Désormais, même les punitions et les récompenses éternelles ont été libéralisées, probablement sous l’impulsion du FMI et de la BCE. Le site ukrainien « Pokoupon », en contact privilégié avec St-Pierre et Satan, est parvenu à négocier des prix plus qu’abordables pour tous ceux qui passeront de vie à trépas le 21 décembre, jour de la fin du monde.

Nous sommes tout d’abord surpris de voir qu’un ticket pour l’enfer est plus cher qu’un accès au paradis. 18,7 dollars, c’est le prix à mettre si vous voulez avoir l’honneur de côtoyer les plus grands monstres psychopathes de notre histoire. Voilà qui intéressera certainement quelques journalistes ou blogueurs.

Pour ceux qui préfèrent passer une éternité de quiétude et d’ennui aux côtés de mère Theresa et d’autres édentées, il est possible d’acheter un forfait « all inclusive » pour le paradis. Le forfait ne décevra personne. Outre une inscription au « livre de lumière » (deviendrez-vous un nouvel apôtre ?), une place pour le paradis, un certificat de libre-accès et un ticket pour le paradis de 1ère classe vous seront réservés. Ainsi donc, assis en première classe, à siroter un mojito avec Jésus, vous pourrez vous réjouir de voir « ces salauds de pauvres rester en paradis deuxième classe ».

Le site responsable de la billetterie divine accepte Visa et Mastercard. Évidemment, l’intégralité des fonds récoltés iront aux institutions financières du paradis et de l’enfer. Les deux havres (de paix et de terreur) souffrent d’une dette trop importante, qui les contraint à l’austérité.

Le Revizor

Source : RIA Novosti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s