La Russie accueille des éléphants polonais en leur donnant douze litres de vodka

elephant-rose-steph-500x375

Après les oiseaux ivres de Saint-Pétersbourg (article ici), voici les éléphants bourrés de Sibérie. L’agence RIA Novosti dépeint une fois de plus la fâcheuse tendance à boire de la faune russe, qui, il est vrai, n’a qu’à ouvrir les yeux pour trouver des modèles plutôt convaincants. Récit de cette histoire hors du commun.

La situation est parfaite. En Sibérie occidentale, le thermomètre affiche -40°. Une température qui cristallise les cheveux et les barbes, qui congèle les déjections nasales et qui aurait même refroidi les ardeurs de la nymphomane de Munich. Un camion d’un cirque ambulant polonais se traîne vers Novosibirsk, grande ville sibérienne.

Soudain, le chauffeur voit que son camion prend feu. De la fumée s’échappe du moteur, le tacot ne pourra pas redémarrer. Que faire? Le chauffeur polonais, probablement déjà imbibé, décide de sortir les pachydermes pour… un petit jogging! L’objectif n’étant évidemment pas qu’ils conservent un postérieur aussi volumineux que celui de Susan Boyle, mais plutôt qu’ils ne meurent pas de froid. L’histoire ne dit pas la réaction des passants voyant un Polonais ivre courir auprès de deux éléphants dans les plaines gelées de Sibérie.

Le chauffeur trouve alors une solution pour le moins radicale. Il investit un garage en compagnie de ses deux éléphants, pesant cinq tonnes. Mais les pachydermes souffrent trop du froid. L’homme décide alors de leur donner « un petit peu de vodka », soit douze litres en tout. De fait, si on met en rapport le poids des éléphants avec un homme de 80 kilos, les pachydermes n’ont ingéré que 9cl chacun. On peut dire que leur poids leur confère une descente presque comparable à celle de Gérard Depardieu, récemment exilé en Belgique en raison des trop grandes taxes frappant la bière, le vin et les spiritueux.

Finalement, les éléphants ont pu découvrir tous les charmes de l’hospitalité russe. « Nous avons mélangé deux caisses de vodka (12 litres) à de l’eau chaude. Une fois abreuvés, ils se sont mis à barrir comme s’ils étaient dans la jungle. Je pense que c’était de la joie », a affirmé le journaliste de l’agence de presse.

Tout est bien qui finit bien pour les éléphants polonais. Malgré quelques engelures bénignes aux oreilles, ils s’en sortent bien. Nul doute qu’ils garderont un très bon souvenir de leur passage en Russie.

 

Le Revizor

 

Source: RIA Novosti

 

4 réponses à “La Russie accueille des éléphants polonais en leur donnant douze litres de vodka

  1. Article qui pourrait être amusant sans les considérations méchantes gênantes et impolies dûes au postérieur d’une très belle voix qui me fait frissonner Suzan Boyle et du plus grand acteur françois Depardieu.

    C’est quoi ? De la jalousie ou de l’imbécilité ?

  2. Nn c’est humoristique et en ces temps de déprime générale, un peu de rigolade ne fait pas de mal et même je dirais plutôt du bien. Etant soignante des Hôpitaux je peux vous dire que les maladies de dépressions, dû a la crise, les suicides, les gens qui craquent atteint des hauteurs béantes ou vertigineuses, pour notre pays naguère si bon ou il fait vivre. Continuez et faites comme chez vous .Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s