Cinq raisons d’aimer les JO de Sotchi

Sochi-11

Faites vos jeux, rien ne va plus ! C’est en somme avec cette phrase tapageuse que les médias occidentaux ont abordé leurs Jeux Olympiques de Sotchi. Corruption, exploitation, désastre écologique, autoritarisme : à en croire certains journalistes, aucun cataclysme n’a été évité. Pourtant, je pense personnellement qu’il faut jouir de ces JO et non pas les boycotter. Poutine n’en dormirait de toute façon pas plus mal.

La première raison pour laquelle il faut soutenir les Jeux Olympiques de Sotchi, c’est la lutte contre le sentiment antirusse véhiculé dans les médias. Jamais un événement sportif n’aura attiré autant de critiques… extra-sportives. Il y a tout d’abord ces lois prétendument anti gay. Rappelons qu’au pays des matriochki, tous peuvent s’emboîter à leur guise. C’est valable également pour les homosexuels. Ce qui est par contre prohibé, c’est la « propagande homosexuelle ». Certes, cette notion est un peu vaseuse : on ne peut pas convertir quelqu’un à l’homosexualité comme on  peut se convertir à une religion. On est pédé ou on ne l’est pas. Mais ces lois « anti gays » font partie de la nouvelle idéologie d’Etat, conservatrice et imprégnée de christianisme. Ce qui semble déranger les Etats européens vidés de leur substance par le grand bouillon de la mondialisation.

Et les JO représentent une magnifique occasion pour les Occidentaux de faire chier les voisins russes. Ils n’allaient pas s’en priver. L’homophobie supposée du pouvoir russe n’est qu’un prétexte parmi les autres. Poutine aurait pu faire partie des Village People que certains leaders politiques auraient encore trouvé quelque chose à redire.

La deuxième raison n’en est pas vraiment une. Il s’agit plutôt d’une chose négative à laquelle je trouve un aspect positif : la corruption. Selon plusieurs sources, des sommes considérables sont parties en fumée en dessous de table lors de la préparation des Jeux Olympiques de Sotchi. C’est probablement véridique, la Russie étant toujours un pays très corrompu. Sur certains chantiers, la corruption représenterait 60% des coûts totaux. Ce qui est bien entendu énorme et explique en partie le budget pharaonique de ces Jeux Olympiques (37 milliards d’euros).

Bien souvent, la corruption ne sert qu’à rendre richissimes ceux qui sont déjà très riches. Mais en Russie, pays où la corruption est un véritable mode de vie, tout le monde a sa part du gâteau : cela va du ministre au petit fonctionnaire en passant par le maire. Il n’est pas rare qu’une enveloppe reçue par un officiel soit ensuite partagée avec tous ses collègues, un peu à l’image des pourboires (ce qui en Russie est fort à propos). Et si des milliards ont été dépensé par le pouvoir et les oligarques pour organiser ces jeux, ce sont donc des milliards qui ont été indirectement versés à de nombreuses familles russes. Cela compense ou du moins atténue la pauvreté patente du Caucase russe.

Et si la corruption était le nouvel socialisme ? Le Parti Socialiste Belge en est en tout cas convaincu.

La troisième raison est liée au renouveau russe. Il est agréable de voir qu’une superpuissance qu’on taxe fréquemment « d’impérialisme » aime montrer son faste en organisant une grande messe du sport. Le softpower russe semble de plus en plus efficace, Poutine et sa diplomatie séduisent un nombre croissant d’individus, notamment après ses victoires en Syrie et en Ukraine. Les Jeux Olympiques de Sotchi sont avant tout destinés à séduire l’opinion internationale. Il s’agit d’un bouquet de roses, la Coupe du Monde 2018 représentant le dîner bien arrosé précédant les gesticulations nocturnes.

L’Occident empêtré dans son austérité sociocide semble incapable de comprendre que le peuple a besoin de jeux pour oublier la médiocrité dans laquelle on le confine. Pour les élites de Paris, Londres, Washington ou Berlin, il est tout simplement inadmissible de dépenser 37 milliards d’euros pour du sport. Par contre, dépenser des sommes colossales pour envahir la Libye, c’est tout à fait honorable.

Ce simple contre-exemple démontre une chose : plus de deux décennies après la chute du communisme, la Russie capitaliste semble arriver à maturité. Telle une beauté fatale, elle est consciente de ses atouts. L’Occident décati tombe quant à lui dans la sénilité guerrière. C’est le cycle de la vie.

La quatrième raison pour laquelle les JO de Sotchi sont une bonne chose, c’est l’impact qu’ils auront sur la stabilité régionale. Comme ont tenté de l’expliquer certains journalistes, le Caucase est crucial pour la sécurité mondiale. C’est dans ces montagnes qu’Orient et Occident se rencontrent et c’est là que la Chrétienté tutoie l’Islam. La région est malheureusement minée par toute une série de conflits : islamisme dans le Caucase russe, séparatisme en Géorgie (Ossétie du Sud et Abkhazie) et en Azerbaïdjan (le Haut-Karabakh est occupé par l’Arménie). C’est dans le Caucase également que transite un des plus importants flux de pétrole à destination de l’Europe, via l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan.

Organiser des olympiades dans le Caucase ne peut que contribuer à apaiser les esprits. Tout d’abord grâce aux formidables investissements qui auront probablement une influence à long terme dans le développement économique de la région. Par amour du sport ensuite. N’avons-nous pas vu la délégation israélienne défiler juste avant les athlètes de la République Islamique d’Iran ? Les Géorgiens ne sont-ils pas présents à Sotchi alors qu’ils accusent Moscou d’occuper une partie non-négligeable de leur territoire ? Azéris et Arméniens ont aussi mis leurs griefs de côté, par amour du sport (et sans doute de l’argent) ?

Au niveau russe, Poutine doit secrètement espérer que la racaille terroriste du Caucase rendre les armes devant le développement économique de la région. C’est la politique menée avec plus ou moins de succès en Tchétchénie, république pacifiée grâce notamment à des investissements massifs. Qui sait si l’insaisissable Dokou Oumarov, lassé par des années de Jihad, ne finira pas par déposer les armes pour devenir responsable d’une remontée mécanique ?

La cinquième raison tient au cadre dans lequel se tiennent les Jeux Olympiques. Sotchi, véritable perle coincée entre la mer noire et les montagnes du Caucase est autrement plus séduisante que ce que le Comité Olympique nous réservait d’ordinaire. Adieu la bigoterie mormone de Salt Lake City, au revoir les stations de ski bourgeoises des Alpes et bon vent les patelins canadiens, place au futur !

Les journalistes occidentaux n’ont cessé de s’étonner du choix de Sotchi pour organiser les Jeux Olympiques d’Hiver. Il s’agit de la seule ville russe au climat subtropical dans un pays réputé pour la rudesse de ses hivers. Rappelons tout d’abord qu’un grand nombre d’épreuves se déroulent non pas à Sotchi mais à quelques dizaines de kilomètres de là, dans les montagnes.

Et personnellement, je pense que c’est une excellente idée. Les athlètes seront bien heureux de se balader sur une plage ensoleillée pour se remettre d’une épreuve de ski, de snowboard ou de bobsleigh. Quant aux patinoires présentes dans la ville de Sotchi, elles ne resteront pas inutilisées après les JO. Certaines seront reconverties en salles de spectacle tandis que d’autres serviront de terrain d’entraînement pour l’équipe nationale de hockey sur glace.

Que reprochez-vous finalement à la Russie ? D’avoir de l’audace ?

Le Revizor

12 réponses à “Cinq raisons d’aimer les JO de Sotchi

  1. Je rêve ou en plus mon commentaire à été supprimé ?

    Et après tu viens dénoncer les « médias occidentaux » alors que t’es même pas capable d’accepter la critique sur ton propre blog ?

    Alerte au gogole les enfants, fuyez ce blog !

      • On ne me fuis pas, on me censure, nuance😉

      • Souventes fois, j emets de commentaire sur lefigaro.fr, lemonde.fr et 2/5 c est censure. Pour vous ca c est correct j imagine puisce que ces journaux sont europeens. Pourtant je continue a tanterlaisser mes opinions sur ces sites sans inviter qui que ce soit a fuir.

        Sincerement, s il y a du negatif en Russie, nous commencons, nous qui ne sommes ni journalistes ni banquiers politiciens, a voir le contraire a travers cet insistance spontanee et meme innee d avilir et de salir ce pays. Nous sommes tout simplement ridicules et ignobles en occident. Nous ne sommes pas capables d accepter la competion. Nous ne voulons pas que les autres font ce qui leur donnent une fierte. Il n y a pas eu de campagnes pour faire defiler des homos ou leur donner une tribune lors des j.o du Canada. Personnes de l afrique, de l amerique latine ou de l asie n a cherche a capitaliser sur la corruption dans ce pays. Personne n etait interesse au montant que cela a coute. On a cependant matraque les chinois pour ces jo. Ce qui est bon et grandiose, ca doit etre de nous. Si les autres essaient, nous trouvons tous les moyens de destruction possible pour chercher a les empecher de faire autant ou mieux. Pour un pays corrompu qui prive les gens de leur doit, ca avance. Si ca avance, l assertion est absolument douteuse. J entends des propos. Quant aux preuves, NIET. Regardons autour de nous d abord, je dirais dans notre cour, avant de regarder au loin. Apprecions la contribution de toutes les nations a faire de notre monde une seule et meme communaute. Nous ne sommes pas les seuls sur cette planete, apprenons a etre ouverts. Soyons positifs, regardons ce qui se passe a sotchi comme si ca avait lieu chez nous. Arretons la betise a travers nos inepsies.

    • Clarifions les choses.

      Premièrement je suis journaliste et je travaille pour des médias occidentaux. Cela ne m’empêche pas de porter sur eux un regard critique.

      Ensuite, rappelle-toi que j’admire la Russie: si je te censure, c’est parce que cela me rappelle certaines pratiques. Ne vas pas plus loin, sinon tu risques de subitement disparaître en nettoyant ton arme devant ton immeuble.😉😀

      Ensuite, je suis pour la critique. Mais quand elle est constructive. Je ne tolère pas les insultes. Sinon, tu es libre de dire tout ce que tu veux.

      C’est mieux?

  2. Euh…Puis-je rajouter une sixième raison?
    Les Femmes!

    Ahhh! Les femmes russes. Je ne veux pas être alarmiste, mais il semblerait que ce soit la dernière fois que l’on puisse voir des femmes.
    Le Brézil, me diras-tu, certes, mais en France – dans la banlieue parisienne – il existe, dans les bois, des représentant plus ou moins féminins de cette nationalité…dans le doute, mieux vaut l’abstinence.
    Le Qatar? Bof! Cela se résume à un choix à l’aveugle. On ne voit la dame qu’une fois qu’elle a enlevé son voile…
    Quant à Tokyo, d’ici 2020, le physique féminin risque de muter, oups pardon, changer…

    Donc, vive les femmes russes. Entre un verre de vodka et une louche de caviar…

    • Je t’en ramène un exemplaire de Leningrad… merde Petrograd… ou plutôt Saint-Pétersbourg?

      Sous pli DHL, tu devrais la recevoir très rapidement.
      As-tu eu la surprise dans ce bois mondialement connu?
      Elles peuvent muter dans le bon sens. Imagine, une femme avec un cerveau! Je rigole, je ne voudrais pas froisser mes lectrices😉 (plutôt rares ceci dit)

      • Désolé!

        J’ai deux représentantes de la gente féminine à la maison, et lorsque qu’elles ont lu ton message, elles ont décidé de refaire le siège de Leningrad…

        Fais attention à toi, elles sont déterminées, mais, grâce à dieu, blondes…

      • Ouf, signons vite un pacte, Mr Ribbentrop! J’ai bien peur de devoir livrer la ville pour éviter toutes les pertes civiles😉 Tu as suivi « l’affaire Dojd »?

      • L’affaire DOJD?
        Première nouvelle! Mais je viens de me renseigner.
        En ce moment, question info, je suis encore plus bas qu’un journaliste du Monde…
        Nada!
        Si ça continue, je vais manger mon clavier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s